top of page
Rechercher

Des écharpes tissées main sur mon tout nouveau métier à tisser!



Une belle écharpe maxi-charpe, 100% made in France, tissées par une tisserande. C'est une longue écharpe souple et douillette qui pourra être portée de différentes façons. Une étoffe moelleuse et chaude tissée en sergé croisé , une belle armure diagonale,. Ces beaux motifs mèlent de fines rayures, des carreaux... inspirés des tartans et du prince de galles.
Une écharpe tissée main sur mon nouveau métier à tisser

Je fabrique des écharpes tissées homme et femme, en pure laine, avec de beaux motifs à carreaux et dans des coloris vifs. Pour fabriquer ma gamme d'écharpes françaises unisexes et 100% laine *, il me fallait un matériel fiable, pour pouvoir assurer une production continue et de qualité.


Et c’est chose faite ! mon nouveau métier à tisser est installé à l’atelier, et est prêt pour tisser vos belles écharpes homme-femme made in France : )


C’est une grande étape pour moi, alors je vous raconte tout ça !


*les fils viennent de la filature Fonty, une entreprise EPV située dans la creuse



Choisir mon outil pour tisser vos belles écharpes : )


J’ai longtemps hésité sur quel modèle acheter et fait beaucoup de comparatif :


· Du neuf ou de l'occasion

· à contremarche ou à la lève

· combien de cadres

· combien de pédales


C’est du chinois pour vous ? c’est normal ! C’est un peu comme choisir un nouvel ordinateur, quelle vitesse de processeur, combien de giga de ram… des histoires de geek quoi ! sauf que ma petite geekerie personnelle porte sur des outils textiles : des métiers à tisser, des machines à coudre…. J’ai une vrai passion pour le matériel !


J'ai donc pris ma décision, ce sera un Spring 2 de chez Louët 🥳


Un beau métier à tisser pratique, pour tisser des heures durant!plus qu'a trouver une position du buste qui favorise la physiologie, le buste bien droit. pas de noeuds à faire grace au texsolv, évolutif grâce à ses 12 cadres
Mon nouveau métier à tisser !

Et c'est une petite merveille ! Le fabricant Louët situé en hollande, est une référence chez les tisserand.e.s :

Ce métier à tisser est :

· Petit, sa longueur est de 85 cm (ce qui est un immense avantage car mon atelier est tout petit!)

· Facile à utiliser

· Ergonomique

· C’est un 12 cadres, donc une immense possibilité de motifs / pattern pour mes étoffes!

· Il fait 110cm de large, parfait pour mon plus petit modèle d’écharpe, mais aussi pour de grandes étoles. Et pourquoi pas un modèle de châle ou de plaid ? à suivre !

· Evolutif : je pourrais si je le souhaite installer par la suite un lance navette pour tisser encore plus vite !


Ils mettent à jour leur matériel très régulièrement, pour toujours plus de confort pour le tissage, élément nécessaire pour pouvoir tisser de longues heures confortablement et avec une grande liberté de mouvement.


Pour que mes petites écharpes soient moelleuses et pratique à porter, il faut que la densité la tension soient toujours égale. Sur ce métier à tout est réglable ce qui permet de garantir la stabilité de ces 2 paramètres et rend le tissage de mes écharpes pour homme et femme très facile.



Le montage du métier à tisser SPRING 2 : jouer du tournevis !


J’ai tout reçu bien emballé, tout était étiqueté, avec une notice et une petite vidéo pour aider au montage.

Et je m’y suis donc attelé avec joie ! voici un petit tour en photos du montage :


1/ des petits sachets bien repérés, à ouvrir dans l'ordre et sans se précipiter!



Et c'est parti pour le montage, bien concentrée, un bon café la notice et la vidéo : )



2/ quelques centaines de vis ... effrayant au début, mais en fait ça va vite!


Les petites vis pour fixer le texsolv sur les pédales, ça en fait un paquet, mais c'est ok !



3/ déballer le bati du métier qui est livré prémonté


Appellé "chateau" en anglais, c'est ici que tous les cadres et le système à contremarche (qui permet de sélectionner les cadres) se trouve.


Une sacré mécanique!


Le fait qu'il soit déjà monté est parfait, car le fabricant règle tous les différents éléments pile à la bonne hauteur, donc aucun réglage à faire 😃


Juste à fixer les montants sur les cotés


Touts est parfaitement étudié, le bois est très joli et bien fini.











Et hop le métier à tisser est debout !


Là je commence à être bien contente 😃


















4/ on fixe les pédales !




14 pédales pour sélectionner les cadres, a assembler , check !



















5/ l'ensouple arrière et le frein


Le système de frein d'ensouple arrière sur le louet : l'objectif de cet équipement est à la fois de bloquer fermement la tension des fils de chaîne, et de pouvoir libérer la tension en une seconde pour faire avancer la chaine.


Le système de louet est très simple a utiliser et parfaitement efficace!


Et aucune difficultés pour le montage.














6 / Et TADAAAAAAAAAAA! Il est tout beau, il n'y a plus qu'à tisser !!!






Faire connaissance avec mon nouveau métier à tisser


Après une petite journée à tisser, j'ai fait connaissance avec ce nouvel outil, et il est parfait pour moi!


Pile la bonne taille, de la place pour les jambes, tout est à portée de main !


Trouver sa place derrière un métier à tisser, c'est un peu comme s'installer au volant : il faut tester différentes positions et trouver la sienne pour pouvoir conduire sans avoir à y penser, comme une seconde nature.


J’ai testé plusieurs positions, trouvé la bonne distance entre le banc et le métier, et une fois la bonne position trouvée : quel bonheur de tisser sur ce métier !


Aucun soucis pour enfiler les centaines de fils nécessaires pour tisser une écharpe en laine, pas besoin de nouer pour attacher les pédales, les cordons texsolv se fixe en un clin d’œil.



12 cadres : Un territoire immense à explorer :


Les cadres d’un métier à tisser servent à sélectionner les fils, et plus il y en a, plus on peut créer des motifs complexes.


Pour mes écharpes TANGO et WALES*, qui sont en armure sergé, avec de jolis carreaux inspirés des tartans, des rayures et des pied de poules mélangés, j’utilise 4 cadres. J’ai déjà de nombreux projet pour 8 cadres, et plein d’idée pour 12.

Ce n’est pas encore un métier jacquard, comme les anciens tisserand lyonnais, mais à mon échelle c’est déjà extraordinaire : )


J’ai donc des nombreuses années d’exploration devant moi pour vous proposer des tissages et plus particulièrement des écharpes, toujours plus belles !


Je crois que ce beau métier à tisser et moi nous allons passer de belles années ensemble : )))


Ma première tombée de métier sur mon spring II !





La première écharpe tissée main sur mon nouveau métier à tisser ! une maxi-charpe coloris mûre, une écharpe pour homme ou pour femme, unisexe donc. C’est une grosse écharpe qui vous permet de la nouer dans différentes positions, enroulée autour du cou comme un snood, ou bien un pan jeté par-dessus l’épaule. Les écharpes sont en taille unique, évidemment, donc parfait pour offrir !






P.S. : Les gammes Tango, et Wales comporte différents modèles d’écharpes : des petites écharpes avec des franges que j’appelle « écharpe », et des grand modèles format étole appelé « Maxi-charpe ». Des accessoires de modes à porter autour du cou, en hiver ou à la mi-saison, pour homme ou femme. Toutes sont des écharpes en laines, tissées à la main, conçues pour être porté tous les jours pour mettre de la joie dans vos tenues ; ) Il ne vous reste plus qu’à les assortir avec fantaisie !


Allez vite les découvrir sur la page écharpe de mon site !









47 vues0 commentaire

Comments


bottom of page